2017-05-20

Trophées Bédélys 2016


Pour la huitième année successive, j'ai eu le bonheur de concevoir les quatre trophées qui sont décernés aux gagnants des prix Bédélys, qui récompensent les meilleures bande dessinées francophones parues et diffusées au Québec.

Encore une fois, j'ai choisi de renouer avec les lampes. À la différence près cette fois-ci que j'ai utilisé des feux DEL pour vélo, rechargeable dans un port USB, en guise d'ampoule. Ceux-ci sont amovibles, ainsi les gagnants pourront également utiliser les lampes sur un vélo s' ils le désirent.

Pour ceux qui n'auraient pas vue les trophées des sept précédentes années : 

Bédélys 2015
Bédélys 2014
Bédélys 2013
Bédélys 2012
Bédélys 2011
Bédélys 2010
Bédélys 2009


L'ensemble de mes sculptures se retrouvent ici, sur mon portfolio.



Pour la création du Bédélys Québec (Nunavik, Michel Hellman), j'ai assemblé différents objets récupérés tels que trois cintres à vêtements de bébé, une bouteille de sirop d'érable, deux capuchons de bouteille, une vieille ampoule et une bobine de fil.


Le Bédélys Indépendant (Un client habituel, Skip Jensen) à nécessité, quant à lui, de quatre cintres à vêtements de bébé,  d'une boule de noël, d'un bateau jouet, d'une bobine de fil, de deux pièces de tube de désodorisant, ainsi que deux billes de verres.


Le Bédélys Jeunesse (Les fantômes, Raina Telgemeier) à demandé pour sa fabrication quatre cintres à vêtements de bébé, la poignée d'une bouteille de lessive, trois bouteilles de sirop d'érable, une pièce de tube de désodorisant ainsi qu'une bille de verre.


Le Bédélys Monde (Stupor Mundi, Néjib) est fait à partir de deux bouteilles de sirop d'érable, d'un bouchon de bouteille de shampoing, de la tubulure d’érablière, de deux pièces de tube de désodorisant et de deux billes de verres.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire